samedi 12 mai 2012

Les enfants du crépuscule de Serge BRUSSOLO

Le livre de poche, 01/02/1999, 250 pages.
Lu du 8 au 12 mai 2012


Curiosité locale, la maison de poupées géante de la famille McGregor attire les touristes de tous les coins de la Floride. Interminable labyrinthe, elle abrite des poupées d'une beauté étrange. On dit que le fantôme d'une petite fille y aurait trouvé refuge. Depuis quelque temps la mort guette tous ceux qui s'y intéressent d'un peu trop près. Quelqu'un se décidera-t-il enfin à aller voir ce qui se cache derrière cette façade rose bonbon ? Et si oui, en reviendra-t-il vivant ?

Mon avis : Toujours énigmatique, Brussolo excelle dans l'art du suspense qui vous glace le dos. On pourrait lui reprocher d'utiliser la même trame mais elle fonctionne à chaque fois et le lecteur se laisse à nouveau surprendre dans les dernières lignes.