jeudi 26 juillet 2012

Les hirondelles seront toujours là de Myriam SALOMON PONZO


Mon petit éditeur, 2012, 310 pages.

Le divorce des parents de Marion fut prononcé et ainsi débuta sa vie. À compter de ce jour, il leur était donné, à elle et son frère (deux et quatre ans), de s'accommoder de cette situation. Cela n'était certainement pas le meilleur des commencements dune existence. Mais si les choses avaient été toutes différentes, aurait-elle les mêmes souvenirs qui l'enchantent et l'émeuvent ? Marion adulte aura bien du mal à remplacer un manque affectif toujours latent. Limage forte de son père va entraîner Marion enfant, adolescente puis adulte dans un tourbillon masculin où les hommes de sa vie vont défiler sans jamais parvenir à soulager son malaise. L'errance d'un quart de siècle à travers ses aventures amoureuses va-t-elle enfin lui apporter l'amour de sa vie ? Un vrai dédale amoureux qui se veut avant tout humoristique à travers quelques coups de gueule.

Mon avis : "Poignant témoignage d'une vie aux maintes chamboulements, ce livre se lit comme une conversation avec un amie d'enfance retrouvée après des années de séparation. Une petite fille déjà frappé par la vie à peine au début de son enfance, une adolescente qui se construit une personnalité puis une jeune femme qui prend son envol pour être vite rattrapé par les tourments de la vie pour devenir une femme mais surtout une mère épanouie et heureuse... mais je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser découvrir ce très beau récit autobiographique. Encore une fois, Myriam Salomon Ponzo, je me retrouve parfois en vous, dans les différentes étapes de la construction de sa vie de femme, dans l'amoureuse qui y croit et qui espère."