dimanche 23 décembre 2012

La maison en pain d'épices de Carin GERHARDSEN

10 18, 16/02/2012, 334 pages.
 
Une série de meurtres barbares s’abat sur la Suède. Fait troublant : les victimes ont le même âge et ont fréquenté la même école. Le coupable idéal : Thomas, leur ancien souffre-douleur, aujourd’hui dévoré par la rancune. Le commissaire Sörjberg en est sûr. Pourtant Thomas jure qu’il est innocent. La vérité n’est pas aussi simple qu’il y paraît…. 
Face à l’impossible pardon, le crime serait-il le seul moyen d’absoudre le passé ? Un thriller intense et obsédant. 

Mon avis : Un bon polar venu du froid que j'ai dévoré en quelques jours. Il m'a beaucoup fait pensé à Un employé modèle de Paul Cleave avec un final tout aussi surprenant. Je préfère ne pas vous en dire plus pour ne pas dévoiler quelques détails ou intrigues. Je n'ai pas vu les pages passées alors n'hésitez pas une seconde.