dimanche 11 mars 2012

Kafka sur le rivage d'Haruki MURAKAMI

10/18, 25/08/2011, 637 pages.
Lu du 24 février au 11 mars 2012
 

Kafka Tamura, quinze ans, s'enfuit de sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. De l'autre côté de l'archipel, Nakata, un vieil homme amnésique décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s'entremêlent pour devenir le miroir l'une de l'autre tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d'un murmure enchanteur. Les forêts se peuplent de soldats échappés de la dernière guerre, les poissons tombent du ciel et les prostituées se mettent à lire Hegel. Conte initiatique du XXIe siècle, Kafka sur le rivage nous plonge dans une odyssée moderne et onirique au coeur du Japon contemporain.

Mon avis : C'est toujours déstabilisant de s’essouffler dans une lecture malgré son intérêt pour l'histoire. Ce fut le cas de ce livre, mauvais moment pour le lire, trop de choses en tête,... Bref, n'étant en plus pas une grande fan de livre orientaux et des récits initiatiques, je reste sur ma faim.