lundi 23 avril 2012

La compagnie des menteurs de Karen MAITLAND

Pocket, 01/09/2011, 665 pages.
Lu du 18 au 23 avril 2012

1348. La peste s’abat sur l’Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays en proie à la panique et à l’anarchie, un petit groupe de neuf personnes réunies par le plus grand des hasard essaie de gagner le Nord, afin d’échapper à la contagion. Bientôt, l’un d’eux est retrouvé pendu…
Alors que la mort rôde, les survivants vont devoir résoudre l’énigme de ce décès avant qu’il ne soit trop tard…

Mon avis : "Meilleur thriller" pas forcément mais "historique" tout à fait. Et il est vrai que ce bon pavé de 600 pages, vous ne le lâcherez pas si facilement. On est donc davantage dans un récit de voyage historique de cette drôle de compagnie regroupant des menteurs... que dans une enquête policière. Néanmoins, on se laisse agréablement prendre dans ce récit à la manière d'un voyageur glissé sous le chariot curieux de connaître la fin de cet épique voyage !!!