mercredi 30 janvier 2013

La poursuite du bonheur de Douglas KENNEDY


Pocket, 21/10/2010, 773 pages.
Lu du 19 au 30 janvier 2013
 
Dans l'Amérique de l'après-guerre minée par ses contradictions, des années noires du maccarthysme à nos jours, La Poursuite du bonheur nous plonge au cœur d'une magnifique histoire d'amour. Manhattan, Thanksgiving 1945. Artistes, écrivains, musiciens... tout Greenwich Village se presse à la fête organisée par Eric Smythe, dandy et dramaturge engagé. Ce soir-là, sa sœur Sara, fraîchement débarquée à New York, croise le regard de Jack Malone, journaliste de l'armée américaine. Amour d'une nuit, passion d'une vie, l'histoire de Sara et Jack va bouleverser plusieurs générations.
Un demi-siècle plus tard, à l'enterrement de sa mère, Kate Malone remarque une vieille dame qui ne la quitte pas des yeux. Coups de téléphone, lettres incessantes... Commence alors un harcèlement de tous les instants. Jusqu'au jour où Kate reçoit un album de photos... La jeune femme prend peur : qui est cette inconnue? Que lui veut-elle ?

Mon avis : Il est bien partagé pour ce livre. Je l'ai lu très facilement, voire même avalé sans m'en rendre compte mais l'histoire ne m'a pas porté. Ces deux destins de femmes liées sans le vouloir au même homme m'a laissé sur ma faim. Certes, tout y est bien écrit, les personnages sont attachants mais manquent un peu de caractère. Je pense que cela vient de mon état mental qui recherche plutôt un bon coup d'adrénaline. D'autant plus, que les histoires d'adultère ne sont pas ma catégorie préférée, j'ai toujours estimé que l'on pouvait aimé qu'une seule et même personne, que les relations amoureuses sont déjà suffisamment peu évidentes pour en plus se retrouver coincer et emmêler dans plusieurs à la fois. Car au final, dans ce trio amoureux, qui est vraiment heureux ? Même les enfants en pâtissent !!! Heureusement, la fin m'a été plus appréciable avec un retour à une certaine moralité qui me correspond plus.


Avec ce livre, je valide la catégorie "Sentiment" de ce challenge !!!