mardi 12 mars 2013

L'ange du mal de Gilles Caillot

Éditions du polar, 26/06/2008, 280 pages.
Lu du 7 au 11 mars 2013
 
Lyon, une série de meurtres atroces sont perpétrés dans la capitale rhodanienne. La police est sur les dents. Conquête est confiée à Massimo Zanetti, capitaine de police à la Criminelle. Enquête qui s'avère complexe, parsemée d'énigmes et d'étranges indices laissés par le tueur sur les corps décomposés et mutilés de ses victimes. Satanisme, magie noire, tortures sexuelles et mentales... La traque du psychopathe l'emmènera jusqu'aux portes de la folie. Accompagnée de Julie Martin, la responsable de l'institut médico-légal de Lyon dont il est toujours amoureux et de toute son équipe d'investigation, le capitaine Zanetti va mener la chasse et nous emmener jusqu'à un des lieux les plus mystérieux de la cité lyonnaise: Les catacombes.
 
Mon avis : Lentement, subtilement, magistralement, implacablement,... Gilles Caillot tisse sa toile autour de ses personnages et, tel l'araignée sans pitié, embarque le lecteur dans son sillage. Le puzzle se met en place et l'on ne voit rien venir... On se retrouve comme l'ombre du capitaine Zanetti, à le suivre pour en savoir plus, pour en découvrir encore plus sans pourvoir s'en détacher, mais jusqu'où ? Je n'ai pu lâcher cet excellent polar qui nous fait voyager dans les rues de Lyon jusqu'au fond de ses entrailles. Hâte de lire la suite !!!


PS : Joyeux anniversaire M. Gilles Caillot !!!