lundi 29 avril 2013

Un soupçon légitime de Stefan ZWEIG

Grasset, 14/10/2009, 82 pages.
Lu du 28 au 29 avril 2013.
 
Un soupçon légitime est l'histoire d'un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage. John Limpley s'installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto. Adulé par son maître, l'animal se transforme en tyran... jusqu'au jour où il est délaissé, lorsque la jeune femme tombe enceinte. Le drame qui va suivre est d'autant plus tragique qu'il reste inexpliqué. Dans cette nouvelle angoissante, inédite en français, on retrouve le style inimitable de Zweig et sa finesse dans l'analyse psychologique. Comme dans Lettre d'une inconnue ou Le joueur d'échecs, il dépeint avec virtuosité les conséquences funestes de l'obsession et de la démesure des sentiments.

Mon avis : Coup de cœur pour cette nouvelle au style so british et si accrocheur. Lu en quelques heures, ce roman sur fond dramatique tient le lecteur en haleine et on se demande bien où l'auteur veut nous emmener. Le titre intrigue, questionne et laisse finalement perplexe !!!