jeudi 1 août 2013

La maison de fer de John HART

France Loisirs, 11/11/2012, 630 pages.
Lu du 23 au 1er août 2013.

À dix ans, Michael n’a jamais connu d’autre foyer que son sinistre orphelinat. Mais lorsque son jeune frère Julian tue l’un des enfants qui le martyrise, il décide d’endosser le crime pour le protéger et s’enfuit à New York. Vingt ans plus tard, de retour dans la région afin de retrouver son frère, Michael découvre que le lieu du drame d’autrefois cache bien d’autres secrets, remontant jusqu’à leur naissance...

Mon avis : John Hart réussit de façon magistrale à balader son lecteur et ceci sans vergogne. Cette maison de fer dissimule bien des secrets et ne se dévoile pas si facilement. Plusieurs pistes se profilent (dont je ne vous dévoilerai pas un seul détail) dignes d'un bon polar hollywoodien !!! L'auteur explore les relations familiales : enfant/parent, frère/sœur,... Le décor se plante dans un univers trouble entre lac infesté de cadavres, forêt regorgeant de curieux personnages, bâtisses plus sombres les uns que les autres. Bienvenu dans l'en-fer du passé qui ressurgit car même enfoui au plus profond de nous même, il est toujours à même de repointer le bout de son nez, qu'on le veuille ou non et John Hart nous le confirme on ne peut mieux. Un bon pavé qu'on ne lâche pas si facilement !!!

La chronique de Ludovic, c'est par ici !!!