mercredi 30 avril 2014

Canyon creek d'Alexis Aubenque

Toucan, 23/06/2012, 553 pages.
Lu du 25 au 30 avril 2014.

Canyon Creek, petite ville tranquille qui tient son nom du Canyon qui la borde, est en proie à une série de crimes de jeunes filles latinos. La sergente Suzie McNeill est persuadée qu’il s’agit d’un tueur en série, contrairement au shérif, son père, qui n’y voit qu’une simple coïncidence statistique. A l’aide du lieutenant Jack Spencer, elle en oubliera toutes les règles pour prouver ses théories et arrêter le détraqué qui sévit dans sa ville. Mais c’est un objectif qui lui sera d’autant plus difficile à atteindre que revient dans sa vie Dale Turner, un homme au passé mystérieux. Un homme tout juste sorti du coma, amnésique, après un accident très suspect survenu un mois plus tôt… Doit-on payer pour des crimes dont on ne se souvient plus ? Doit-on tenter de ranimer les braises d’une fougue juvénile ou au contraire l’enterrer à jamais ?
Mon avis : Plutôt déçue par Stone island, je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de reprendre cet auteur mais à la sortie de 7 jours à Rivers Falls qui m'a plutôt bien plu, je me suis lancée. 
L'accroche sur la couverture vous embarque aussitôt dans le livre. Une ville au milieu du désert comme on le voit dans les films et séries américains, une chaleur accablante et des personnages qui vous placent tout de suite dans l'histoire. Voilà un début tentant et me voilà prise dans cette curieuse enquête parallèle menée par l'héroïne, partagée entre sa soif de carrière et son statut de fille à papa et qui doit faire ses armes mais surtout ses preuves au sein d'un "commissariat" rempli de testostérone. En parallèle, un homme se réveille à l'hôpital, amnésique, après avoir survécu à une chute dans le le désert.
Alors que l'auteur se concentre sur ses personnages, les drames se jouent et se déjouent des policiers dont les personnalités se révèlent au fur et à mesure que les évènements se dévoilent. 
Les clichés sont un peu trop fréquents mais on se laisse embarquer dans cette aventure dont le final rattrape le reste du livre.
Un thriller qui se lit bien mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable dommage l'idée de départ est plutôt bonne.