mercredi 28 mai 2014

La maison d'à côté de Lisa GARDNER

Le livre de poche, 29/08/2012, 528 pages.
Lu du 16 au 18 mai 2014.

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect nº 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie »... Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille ? Mais de qui ? Après Sauver sa peau, une nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren. Vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

Mon avis : Outre-Atlantique, Lisa Gardner fait partie du cercle très privée des "grandes dames du crime" à l'instar d'Elizabeth George ou Martha Grimes. Pour ma part, il ne me suffira que de cette première lecture pour confirmer son talent. Je me suis laissée embarquer dans cette enquête à trois voix, le narrateur, la victime et l'un des suspects présumés.
On s'aime, on vit ensemble, on se marrie (ou on se pacse) pour le meilleur et le pire. Si le meilleur peut apparaître dès les premiers instants (et ce que l'on souhaite à tous les jeunes amoureux), le pire se glisse sournoisement dans la vie quotidienne, dans les mensonges ou les omissions. Je faisais la réflexion à mon père, il y a pas si longtemps, que lorsqu'on vit une histoire d'amour avec quelqu'un, on l'a vit aussi avec son passé, avec ses ex également; tout comme il ou elle la vit avec le nôtre. Nous évoluons au fur et à mesure de la vie, des évènements, des coups durs...
Je commençais à peine les premières lignes que déjà les mots me sautaient à la gorge...

Mais revenons à cette drôle d'histoire, un chassé-croisé parental rendant le quotidien quelque peu minuté est soudainement bouleversé par la disparition de la mère. Un puis des passés qui ressurgissent sous cette calme apparence, et la trame se dévoile pour un final assez surprenant. L'enquête est confiée à une jeune capitaine, D.D. (surnom typiquement américain au passage) qui de fil en aiguille tente de découvrir ce qui ce cache derrière "cette maison d'à côté". Vous en dire plus amènerait à vous dévoiler certaines choses. Juste un coup de cœur pour cette jeune choupette, Ree, tout juste âgée de 4 ans mais qui a déjà compris pas mal de choses à la vie avec un grand V.
Si quelques clichés tout à fait américains ponctuent le récit, le talent de l'auteure font disparaître toute notion de surcharge et apporte un véritable page-turner (il faudrait trouver un mot français d'ailleurs), je l'ai dévoré en deux petites journées et ai très difficilement réussit à le lâcher.


J'ai lu ce livre en lecture commune avec Vanessa,
pour son avis, c'est par ici !

Ce livre a reçu le Grand prix des lectrices Elle Policier en 2011 :



Avec ce titre, je valide la catégorie BÂTIMENT du