mercredi 21 octobre 2015

Code 93 d'Olivier NOREK

Pocket, 09/10/2014, 360 pages
Lu du 14 juin au 18 septembre 2015

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

Mon avis : Pas de faux-semblant avec Olivier Norek, le lecteur est directement mis le nez dans l'intrigue, ou plutôt devrais-je dire, le nez dans le cadavre !!!
Dans ce 1er roman, on découvre le capitaine Coste, pâle figure de l'une des équipes de la Crim' de la Seine-Saint-Denis, qui tente péniblement de remonter la pente après une histoire très personnelle. Un 1er cadavre pour l'équipe et une enquête bien ficelée pour le lecteur, très vite pris dans le page-turner de ce livre.
Ancien flic, l'auteur ponctue son récit de quelques éléments techniques et intéressants, donnant une réalité toute particulière à l'histoire. On s'attache rapidement aux différents personnages de l'équipe, constituant au fur et à mesure un groupe de plus en plus soudé.
Et à contrario, on prend de plus en plus en grippe les têtes dirigeantes et la politique...
Bien loin du "9-3" si décrié et médiatisé, l'auteur raconte, au fil de l'enquête, les "belles" histoires de ce département comme celle de Suzette Samoy et "son rôti-patates de 16h20". Une enquête tout en douceur et en humanité parfaitement incarnée par le personnage central, l'inoubliable Coste.
J'ai tout particulièrement apprécié la finesse des échanges et les pointes d'humour qui dédramatisent (un court moment) l'intrigue.
Alors, merci M. Norek de redorer un temps soit peu le blason du 93 qui a aussi ses richesses et ses belles histoires.


L'avis de ma copine Cécile du blog CéCiBon...de lire, c'est par ici !!!