lundi 3 septembre 2012

Le tribunal des âmes de Donato CARRISI



Calmann-Lévy, 29/02/2012, 440 pages.

Les crimes commencent par des aveux.
Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.
   Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd'hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante kidnappée
    Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d'un immeuble désaffecté. Elle n'a jamais tout à fait cru à un accident.
    Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au coeur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.

Mon avis : Il faut un peu de temps et quelques pages pour entrer dans cette palpitante histoire à tiroirs qui nous emmène dans les mystères de l'Eglise romaine... On se laisse embarquer dans la traque des deux protagonistes et dans leur chassé-croisé d'indices en indices, de découverte en découverte. Donato Carrisi se joue du lecteur - qui ne sait plus très bien où il en est - pour l'amener à un final, ou plutôt à des finals et à un début de vérité... Le tout en repoussant encore une fois les limites de l'être humain et du Mal... Et l'on se garderait bien d'avoir à se retrouver un jour devant ce Tribunal des âmes...