samedi 13 avril 2013

On my wishlist #8

Sur une idée de Book Chick City, reprise par A l’abordage de la culture, le principe est le suivant : chaque samedi, je vous parlerai d'un livre dont j'aimerai bien qu'il rejoigne un jour ma PAL.

Pourquoi un seul livre ? Pour éviter de faire une simple liste de souhait 
et parce que c'est plus sympa de vous expliquer pourquoi il me tente.

Aujourd'hui, je vous présente : 

4ème de couverture : Une personne sur cinq naît avec une sensibilité exacerbée. Plusieurs grands artistes et penseurs étaient hypersensibles et souffraient de problèmes d'amour propre. L'hypersensibilité est loin d'être un défaut. La plupart des personnes concernées sont très consciencieuses et intuitives mais, malheureusement, la peur empoisonne souvent leur existence. Alliant les résultats de solides recherches à des découvertes cliniques, l'auteur propose des tests qui permettront aux lecteurs de cerner leur sensibilité particulière. Elle a puisé dans sa pratique de psychothérapeute des exemples visant à aider les hypersensibles à mieux se comprendre grâce aux expériences vécues par d'autres. Ce livre est conçu non seulement pour favoriser l'adaptation des hypersensibles aux différents aspects de leur trait de caractère, mais encore pour les inciter à en faire un atout dans leur vie professionnelle, sentimentale et spirituelle.

Pourquoi ce livre : Je ne suis pas très livre de psychologie mais celui-ci m'intéresse. C'est d'abord le titre qui m'a plu et accroché. Je suis hypersensible, je prend beaucoup sur moi et intériorise énormément, mais un rien pourrait me faire craquer. Ce n'est pas tant pour "soigner" mon hypersensibilité que je lirai ce livre mais bien pour affronter mes peurs. Depuis quelques temps, j'ai développé ce sentiment qui, jusque là, m'était inconnu : avoir "peur d'avoir peur". Il y a quelques mois, je me suis retrouvée littéralement paralysée sur un muret car je ne pouvais pas m'accrocher à la paroi (bien trop loin) ou un autre appui. Je me suis trouvée très bête car, en mai 2010, j'ai réalisé mon 1er rêve : sauter à l'élastique et ce de 61 m quand même. Et là, à une petite centaine de centimètres du sol, je me retrouvais bloquée !!! J'ai pris sur moi et fait demi-tour mais ça m'a interpellé. Au final, je me suis rendue compte que j'étais plus anxieuse qu'avant (d'avoir mal, de tomber,...).