lundi 13 mai 2013

Le msytère Sherlock de J.M. ERRE

Buchet-Chastel, 02/02/2012, 328 pages.
Lu du 8 au 13 mai 2013.
 
Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l'accès à l'hôtel Baker Street. Cet établissement, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d'une avalanche.
Personne n'imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires. Tous sont venus là, invités par l'éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Un colloque un peu spécial puisque, à son issue, le professeur Bobo devait désigner le titulaire de la toute première chaire d'holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer...

Mon avis : Sherlock Holmes est sans doute l'un des personnages de livres le plus intriguant et ce livre ne va pas forcément aider le lecteur à en découvrir davantage sur la personnalité de ce curieux détective privé (n'oublions pas son accolyte : le Docteur Watson). Pour autant, le récit est riche en anecdotes, citations et autres explicitations. L'auteur créé un huis-clos magistralement orchestré. Tels les Dix petits nègres de la grande Agatha Christie, les différents passionnés - riches en personnalité et traits de caractère - quittent le monde l'un après l'autre dans des scènes de crime plus macabres les unes que les autres (je pourrais presque dire plus "épique" les unes que les autres"... Esprit maléfique, tueur embusqué ou bien l'un d'entre eux, ce polar à tiroirs, puisque le récit emprunte le point de vue de chacun des protagonistes, loin d'une quelconque confusion, est surtout doté d'un humour et d'une sauce so british !!! Le style de l'auteur et ses tournures de phrases valent le coup de s'y arrêter quelques instants pour se délecter de la richesse de notre belle langue française. Et même si l'on resterait un peu sur sa faim en ce qui concerne la fin et un début un peu longuet, cet appétissant "cluedo" se dégustera bien volontiers.