vendredi 8 août 2014

Et soudain tout change de Gilles LEGARDINIER

 
Fleuve noir, 10/10/2013, 384 pages
Lu du 06 au 07 août 2014
Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur...

Mon avis : Après un bon polar, on peut avoir envie d'une lecture plus "légère". La couverture l'annonçait en tout cas... Bien mal m'en a pris. Gilles Legardinier n'est pas un tendre malgré son sourire avenant. 
Au lycée, ce qui compte plus, ce sont les potes. Et la bande de potes de Camille se retrouve, enfin, dans la même classe juste avant le passage symbolique du bac. Alors que l'innocence leur tient encore compagnie, les premières questions d'adulte viennent toquer plus ou moins brutalement à la porte de leur cerveau mais aussi de leur cœur.
On se prend très vite de sympathie pour cette bande où amitié et 1ers amours semblent faire bon ménage. 
Et soudain tout change...
Qui n'a jamais ressenti ce curieux, mais tout autant éphémère, phénomène qu'à un instant, tout bascule et plus rien n'est comme avant.
Replonger quelques instants dans les minutes de votre vie... A quel moment avez-vous pris conscience que vous aviez basculé dans l'univers des adultes ? A quelle fraction de seconde, avez-vous compris que le regard de l'autre veut dire beaucoup plus que ce que ses mots vous soufflent ? Quel(s) évènement(s) ont marqué votre vie à tout jamais ?
Il y a des dates, des heures et même des minutes et/ou des secondes qui restent gravés à jamais dans votre cœur et vos pensées...
Alors que le début accroche le lecteur dans les pérégrinations de ces jeunes partagés entre deux mondes (l'enfance et l'âge adulte), Gilles Legardinier compose une suite et une fin sur de nouvelles teintes plus profondes et plus vives. Les sentiments battent leur plein : étonnement, surprise, tristesse, désarroi, colère, injustice,... De quoi sortir de cette lecture quelque peu chamboulé...