lundi 18 août 2014

L'armoire des robes oubliées de Riikka PULKKINEN

Le livre de poche, 05/06/2013, 432 pages
Lu du 12 au 17 août 2014

Elsa, la grand-mère d’Anna, est atteinte d’un cancer foudroyant. Entourée de ses proches, elle compte bien profiter de chaque instant, de chaque plaisir, jusqu’au bout : les rayons du soleil, les bains de mer, ou le corps de Martti, son mari depuis plus de cinquante ans, contre le sien. Mais Anna découvre que derrière ce mariage heureux se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. C’est une vieille robe oubliée dans une armoire, trouvée par hasard, qui va réveiller le passé...

Mon avis : Une nouvelle histoire de femmes : la grand-mère qui voit ses derniers jours arrivés, la mère et la petite-fille qui sur la découverte d'une robe oubliée, vont découvrir le secret de leur aînée.
De génération en génération, souvenirs et évènements se communiquent au détour d'un repas de famille ou au creux de l'oreille. Quant au secret, on préfère souvent les enfouir au plus profond de soi. Mais voilà, la vie vous joue parfois un drôle de tour et en dévoile une partie vous obligeant à confession...
Ce livre m'a profondément bouleversé. D'abord par la maladie d'Elsa dont certains instants m'ont ramené il y a à peine un an en arrière. L'évolution de la maladie, la perte de certaines facultés et surtout le jour où l'on comprend que ce n'est plus sa mère à qui l'on rend visite mais sa malade. Des passages ont fait remonter beaucoup de choses mais surtout la tristesse d'avoir vécu tout ça.
Au-delà de la maladie, c'est le secret de famille qui est traité dans ce roman. De femme en femme, quels secrets renferment la ou les générations qui nous précèdent ? Qu'est-ce qui est non-dit, tue, étouffé par peur de décevoir, de semer le trouble dans cette atmosphère familiale ? Et cela est encore moins évident quand il y a une génération d'écart. Nous avons connus nos parents mais nos grands-parents vivaient à "une autre "époque", n'ont pas vécu les mêmes choses que nous. Et pourtant certaines évènements se reproduisent de génération en génération car il est lié intrinsèquement à l'Homme dans son évolution propre.
Ce secret aurait pu être celui de la mère ou de la fille, est-ce parce que c'est celui de la grand-mère qu'il interpelle davantage ? Mais la question reste toujours la même : qu'aurions-nous fait à sa place ?
Mêlant présent et passé, Riika Pulkkinen entrouvre la boite de Pandore de cette famille très féminine et embarque le lecteur dans cette recherche du passé. 


Riikka Pulkkinen est Finlandaise.