jeudi 22 octobre 2015

La couleur des âmes mortes de Gilles CAILLOT

Éditions du Caïman, 09/2015, 550 pages
Lu du 8 au 12 octobre 2015

Jusqu’où pouvons-nous aller  pour satisfaire notre soif de vengeance ? Jusqu’à la perversion de notre propre âme ? Jusqu’à l’affadissement de nos convictions les plus profondes ? Tout est possible, d’autant plus que la douleur décuple les ressentis, exacerbe les passions, allant jusqu’à travestir nos propres croyances et interdits.
Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ?
Moi, je le sais…"
Mon avis : Quand Gilles Caillot change (presque) de registre et s'attaque au thriller plus "psychologique", c'est encore une fois de main (ou de plume devrais-je dire) de maître.
500 pages, même pas peur car la plume de l'auteur, en véritable page-turner, ne vous laissera que très peu de répit... Âme sensible s'abstenir car je préférè vous prévenir, certains passages ne sont vraiment pas tendres mais les fans de l'auteur le savent déjà.
La situation de départ est enviable à personne; un couple dans la tourmente car monsieur est médecin légiste et accaparé par son travail, une femme qui cache un secret, une adolescente un peu perdue au milieu de tout ça, des promesses que l'on arrive plus à tenir et le drame comme bâton de dynamite...
En lisant Tom est mort de Marie Darrieussecq, j'ai découvert qu'il n'y a pas de "nom" pour un parent qui perd son enfant. On parle de veuf/veuve, d'orphelin... mais il n'existe aucun mot dans ce sens. C'est peut-être là aussi déjà une tragédie de ne pouvoir mettre un mot sur un tel drame qui, plus est, est par essence-même, contre-nature. 
Comme beaucoup de situations particulièrement difficiles, il faut les avoir vécu pour les comprendre et peut-être arriver à ressentir ce que la ou les personnes vivent et peuvent endurer.
Alors dans le cas présent, une personne/un assassin/un meurtrier/... vous enlève votre fille unique, qu'auriez-vous fait ? Et si le hasard, votre propre enquête vous désignait un/le coupable parfait ? Et vous entraînait dans une spirale sans fin ?
Car c'est bien là que Gilles Caillot embarque son lecteur. Où mènera la soif de vengeance de ces deux parents si affaiblis par la douleur ? Qui révèlera son côté le plus sombre ? Et si la partie ne se jouait pas qu'à trois finalement ?
 

J'en profite pour vous signaler que les Éditions du Caïman ont besoin de vous !!!
Vous pouvez soit commander directement les livres de leur catalogue sur le site internet :
Soit envoyer une contribution sur leur cagnotte :